autisme, école inclusive

« AESH, c’est de moins en moins un métier », la colère d’Emma, AESH depuis 4 ans. 

Alors que le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a fait voter dans la nuit du 31 janvier au 1er février 2019 une modification dans le recrutement des AESH (accompagnants des élèves en situation de handicap), la colère monte dans les rangs de ces membres indispensables de la communauté scolaire: non reconnaissance du métier, incohérence des directives, contrats toujours aussi précaires… Emma, AESH depuis 4 ans, nous a livré son témoignage. 

photo-1510531704581-5b2870972060

Des enfants « à besoins particuliers », Emma en a suivi plus d’un en 4 ans:  TDAH (trouble de l’attention avec ou sans hyper-activité), syndrome de Cornelia de Lange, autisme… Avec un bac + 3, une expérience diversifiée, une formation au handicap ainsi qu’à l’autisme, et surtout l’empathie dont elle semble faire preuve à l’égard des enfants, Emma a tout de l’AESH idéale. Et pourtant, elle claquera bientôt, comme certains de ses collègues , la porte de l’Education Nationale. 

Après deux années sous le statut d’AVS, on a proposé à Emma de signer un contrat d’AESH « On m’a expliqué que ce statut avait vocation à me protéger, et qu’avec ce contrat, on ne pourrait pas me faire faire d’autres tâches que ce pourquoi j’avais été recrutée et formée » . Emma a donc signé, après quelques hésitations. Finalement, c’est double peine pour la jeune philanthrope, qui voit son salaire diminuer de manière significative, et qui reste, au sein de son école, une variable d’ajustement du manque de personnel. En effet, les enseignants privés du soutien qu’apporteraient par exemple des EVS, confient à l’AESH des tâches qui n’ont rien à voir avec sa formation ou avec le contrat initial: tâches administratives, garde d’une classe pendant plusieurs heures, « j’ai même du changer une petite fille qui s’était fait pipi dessus, seule, parce qu’on ne pouvait pas faire autrement ». Une situation qui agace d’autant plus Emma que certains élèves, qui auraient besoin de son soutien, ne sont toujours pas notifiés   . 

Aujourd’hui, Emma prépare son départ «  Je ne pars pas maintenant, pour les enfants, mais je suis tellement en colère que si je le pouvais, je partirais de suite ». Départ motivé par la réception d’un mail la semaine dernière, qui a fini de mettre le feu aux poudres:   « Dans ce mail, on m’annonce clairement que dès à présent, je serais à disposition de l’école et que l’on pourra me demander d’effectuer des tâches administratives, alors que le contraire avait clairement été annoncé lors de la signature du contrat. Cela se fera au détriment d’autres élèves non notifiés qui pourraient, par exemple, avoir besoin de mon aide. Je ne suis pas formé et je n’ai pas signé pour faire du secrétariat. AESH, c’est de moins en moins un métier ». 

Quelles sont les revendications des AESH?

Dans un communiqué départemental, les syndicats FSU – FO – SE-UNSA – CGT Educ’action – SUD Education appelaient à manifester à Avignon le 6 février dernier.

Parmi leurs revendications principales:

➢ une revalorisation immédiate des salaires ;

➢ le versement de l’indemnité REP-REP+ pour les AESH exerçant en éducation prioritaire ;
➢ la création d’un véritable statut pour les AESH ;
➢ des emplois stables, pérennes et reconnus ;
➢ la création du nombre d’emplois nécessaire pour couvrir tous les besoins ;
➢ le droit de pouvoir travailler à temps complet ;
➢ une formation professionnelle de qualité sur le temps de travail.

 

Outre des contrats toujours aussi précaires et le peu de cas qui est fait des enfants, Emma déplore d’avoir été avertie, par mail et sans concertation aucune, des modifications de sa mission par mail : « on n’a pas voix au chapitre, on n’a aucun espace de parole». Emma ne sait même pas à quel interlocuteur s’adresser, mais compte bien se rapprocher d’un syndicat pour exprimer son amertume.

EDLN- JS

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s